mercredi 26 septembre 2012

Terre Sauvage n°286 - Octobre 2012

Edition Ile de France
Edition nationale
Vous découvrirez ce mois-ci un article sur la forêt de Rambouillet. Un hommage à cette belle forêt de l'Yveline, terre d'accueil de mes débuts photographiques...
En voici les premiers mots:

" Dans le grand ciel de l’étang de Corbet, l’un des six étangs de la chaîne des étangs de Hollande, les ailes blanches des aigrettes garzettes sillonnent l’azur. Sur la petite route de la Canarderie qui y mène, enthousiaste, Jean-Michel Lenoir évoque ses premiers moments de liberté passés sur les étangs, à photographier les oiseaux : « Le plaisir d’être dans la nature, de devoir se cacher, la préparation des affûts c’était aussi excitant que de faire les photos. Cette petite route me rappelle de bons souvenirs. C’est là que j’ai vu mes premières chouettes chevêches. On les voyait s’installer le soir sur les piquets de la clôture du pâturage. Là, de l’autre côté de la route j’ai vu mes premiers cervidés. A cette époque ce coin n’était pas connu, il y avait très peu de circulation, c’était très calme. J’ai des souvenirs de voir des biches avec leurs faons dans les herbes hautes ». 

La suite dans le magazine ...

Bonne lecture !...


mardi 18 septembre 2012

La couronne du roi



En ce doux mois de septembre, pour le plus grand plaisir du photographe passionné par la forêt que je suis, les matinées brumeuses font leur retour. En sous-bois, l'air saturé d'humidité laisse planer les odeurs d'humus, parfois chargées de l'acidité des fougères qui commencent à revêtir leur parure d'automne et du musc du roi de la forêt.  Les nuits deviennent fraîches, nous faisant prendre conscience que l'été n'est plus, c'est la fin d'un cycle pour la nature. Le temps du brame est venu ...
Dans ce vaste domaine forestier où la gestion des cerfs permet d’observer des sujets de plus de 10 ans, le brame demeure un évènement que je ne manquerais pour rien au monde.
4 grands cerfs ont pris possession d'une grande prairie et voici plusieurs jours que je tente vainement de saisir une image de celui que je suis depuis plusieurs années. La population de biches étonnamment faible au regard des mâles, provoque de nombreux combats et le maitre de place ne s'en laisse pas compter. Ce n'est pas le cerf le plus gros, ni le plus vieux, mais son énergie et la forme de ses bois en couronne en impressionnent plus d'un.
Un grand cerf royal...
Sur cette image j'ai privilégié la symbolique du cerf et la forme de ses bois. Une image clin d’œil de ce joli seigneur couché dans la mollinie avec le lever de brume en arrière-plan.
Bon mois de septembre à tous !...